Comment Benmoussa veut vendre le nouveau modèle de développement aux diplomates étrangers

Le 15 juin, Chakib Benmoussa présentait les grandes lignes du nouveau modèle de développement devant les ambassadeurs accrédités au Maroc. Les coulisses d’une rencontre.

Par

Ministère des Affaires étrangères

Le modèle de développement, c’est l’affaire de tous. C’est du moins le message que semble envoyer Chakib Benmoussa qui, le 12 juin, se rendait au village d’Aït Bouguemez pour y présenter le bilan de sa Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD). Une présentation faite dans la convivialité d’une tente traditionnelle de cette localité du Haut Atlas. Quelques jours plus tard, Chakib Benmoussa troque le combo chemise-jean qu’il portait à cette occasion pour un costume-cravate qui sied davantage aux rencontres diplomatiques auxquelles il est habitué. Ce 15 juin, le nouveau modèle de développement (NMD) n’est pas l’affaire que des Marocains, mais du monde entier. C’est en tout cas ce que paraît signifier le bouchon inattendu qui s’est formé devant l’enceinte du ministère des Affaires étrangères. Toutes ces berlines, pour la plupart estampillées d’une plaque jaune contenant le chiffre “1” (dédié généralement aux ambassadeurs), se sont massées devant l’enceinte du département…

article suivant

Dernière minute, réorganisation, blocage… Bis repetita pour les Marocains résidant à l’étranger