Yasmina Tadlaoui, des bancs du lycée Lyautey à la commande d’un escadron de gendarmerie dans les Landes

Née d’un père marocain et d’une mère française, Yasmina Tadlaoui a grandi à Casablanca avant de poursuivre ses études dans l’Hexagone. Son ambition ? Devenir officier de gendarmerie. Un brillant parcours lui a permis d’y parvenir, jusqu’à occuper aujourd’hui le poste de cheffe d’escadron dans le sud-ouest de la France. Portrait d’une femme atypique.

Par

Yasmina Tadlaoui, cheffe d'escadron de gendarmerie dans les Landes. Crédit: DR

Yasmina Tadlaoui, 37 ans, dirige une centaine de gendarmes. Elle se souvient de sa première mission en tant que jeune officier : “J’avais 27 ans et seulement deux années d’ancienneté dans le métier, je travaillais sur un dossier de trafic de stupéfiants. À la tête d’un groupe d’observation et de surveillance, je me suis retrouvée en filature derrière un convoi pour participer à la saisie d’une tonne de cannabis!” Un moment mémorable que la jeune femme raconte avec beaucoup d’émotion.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Supervision bancaire: Chiffres clés du 17ème rapport de BAM