[TRIBUNE] Quelle éthique pour le télétravail ?

Pour Amal El Fallah Seghrouchni, professeure à Sorbonne Université, spécialiste de l’Intelligence artificielle et directrice de Ai Movement, centre international d’Intelligence artificielle du Maroc à l’UM6P, toute réflexion sur le télétravail doit s’accompagner d’une réflexion sociétale profonde sur les risques liés à la porosité des frontières entre la vie personnelle et la vie professionnelle.

Par

Amal El Fallah Seghrouchni
Amal El Fallah Seghrouchni Crédit: DR

L’arrivée impromptue du Covid-19 a bouleversé le quotidien et révolutionné les modes de travail et les relations sociales. La propagation tant redoutée de la pandémie a imposé la distanciation sociale dans tous les secteurs et a impacté toutes les facettes du travail. La continuité de service a nécessité une reconfiguration totale du travail. Les entreprises disposant de bureaux classiques ont été obligées de renvoyer leurs employés chez eux pour travailler à distance, et probablement que bon nombre de ces employés continueront de travailler à domicile, même après la fin de la pandémie. Au fur et à mesure de l’alternance des épisodes de confinement avec ceux de couvre-feu plus ou moins sévères, le mot d’ordre a été d’éviter autant que possible le présentiel. Ainsi, les réunions de…

article suivant

Supervision bancaire: Chiffres clés du 17ème rapport de BAM