Retrait de l’investiture LREM à Sara Zemmahi, suppléante voilée : “Le message envoyé est grave !”

Le parti présidentiel français, La République en marche (LREM), a décidé de retirer son investiture au binôme de l’entrepreneur montpelliérain Mahfoud Benali, candidat aux élections départementales des 20 et 27 juin dans l’Hérault, en raison de la présence sur son affiche de campagne de Sara Zemmahi qui apparaît avec son voile. À “Diaspora”, ce “marcheur de la première heure” confie son indignation et réaffirme sa détermination.

Par

De retour à Montpellier après une excursion parisienne qui l’a conduit jusque sur le plateau de l’émission de Cyril Hanouna “Touche pas à mon poste !”, Mahfoud Benali prend le temps de nous rappeler.

L’ex-conseiller régional socialiste, expert-comptable dont le cabinet est implanté dans le quartier populaire de La Paillade, revient sur la polémique déclenchée deux jours plus tôt par un échange de tweets : le premier, émanant du vice-président du Rassemblement national Jordan Bardella, interpellant sur la présence sur son tract tout juste publié de Sara Zemmahi portant le hijab (remplaçante de sa colistière Hélène Qvistgaard) ; le second, signé par le délégué général de LREM Stanislas Guérini, menaçant de revenir sur le soutien de sa formation si le cliché, jugé “incompatible” avec les valeurs de celle-ci, n’était pas remplacé.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Supervision bancaire: Chiffres clés du 17ème rapport de BAM