Le chef de l’ONU “profondément perturbé” par les bombardements israéliens à Gaza

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres est “consterné” par le “nombre croissant de victimes civiles” et “profondément perturbé” par l’attaque israélienne contre un bâtiment abritant des médias internationaux à Gaza, a déclaré le 15 mai un porte-parole.

Par

António Guterres, secrétaire général de l’ONU. Crédit: France24 / RFI

Antonio Guterres a été “profondément perturbé par la destruction par une frappe aérienne israélienne aujourd’hui (samedi 15 mai) d’un immeuble de grande taille dans la ville de Gaza qui abritait les bureaux de plusieurs organisations internationales de médias ainsi que des appartements résidentiels”, a déclaré son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une réponse écrite à des questions de la presse.

Le numéro 1 de l’ONU a réagi aux frappes aériennes de l’armée israélienne qui ont démoli le bâtiment de 13 étages abritant les bureaux du média qatarien Al Jazeera et de l’agence de presse américaine Associated Press (AP) et tué dix membres de deux familles cousines dans un camp de réfugiés, dans la même enclave palestinienne.

à lire aussi

Antonio Guterres s’est dit “consterné” face au “nombre croissant de victimes civiles, notamment la mort de dix membres de la même famille, notamment des enfants, à la suite d’une frappe aérienne israélienne hier soir dans le camp Al-Shati à Gaza, qui visait prétendument un leader du Hamas”, a-t-il ajouté.

“Le secrétaire général rappelle à toutes les parties que tout ciblage aveugle des structures civiles et médiatiques viole le droit international et doit être évité à tout prix”, a-t-il aussi avancé.

Les frappes aériennes et d’artillerie israéliennes sur Gaza ont tué depuis lundi 145 personnes, dont 41 enfants, et en ont blessé 1100 autres, selon les responsables locaux de la santé, les pires violences dans la région depuis 2014.

Des groupes armés palestiniens ont tiré au moins 2300 roquettes sur Israël, tuant 10 personnes, dont un enfant et un soldat, et blessant plus de 560 Israéliens, selon les autorités israéliennes. Les défenses aériennes israéliennes ont par ailleurs intercepté de nombreuses roquettes.

Le haut responsable du département d’État américain chargé des affaires israéliennes et palestiniennes, Hady Amr, doit rencontrer des dirigeants israéliens à Jérusalem dimanche et se rendre en Cisjordanie pour des discussions avec des responsables palestiniens. Le même jour, le Conseil de sécurité de l’ONU doit de nouveau se réunir.

article suivant

“La Volonté” : ce père qui s’en va par Marc Dugain