L’ouverture des restaurants jusqu’à 23h après le ramadan peut-elle amorcer la reprise du secteur ?

Avec une amélioration de la situation sanitaire, le gouvernement envisagerait d’alléger les mesures restrictives. Les cafés et restaurants pourraient être autorisés à ouvrir jusqu’à 23 heures après le ramadan. De là à amorcer un début de reprise pour ce secteur échaudé par la crise sanitaire et autres mesures gouvernementales ? Éléments de réponse.

Par

Masque obligatoire dans un café à Rabat en juin 2020. Crédit: Fadel Senna / AFP

Pour le moment, rien n’est officiel. Au mieux, l’information relèverait d’un ballon de sonde destiné à tester la réaction publique ainsi que celle des professionnels de la restauration et des cafés. Car une seule source a confirmé à plusieurs médias, dont Le360, que le gouvernement El Othmani envisagerait d’alléger les mesures restrictives après le ramadan.

Relancer l’activité

Une de ces mesures concerne l’autorisation pour les cafés et restaurants de continuer à assurer leur service jusqu’à 23 heures. Le rythme soutenu de la campagne de vaccination et l’amélioration de la situation épidémiologique pourraient être les deux justificatifs à l’appui de cette mesure. D’autres mesures d’allègement de l’état d’urgence sanitaire pourraient accompagner cette prolongation du temps d’ouverture des cafés et restaurants.

à lire aussi

Si elle se confirme, la prolongation de l’horaire…
article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques