Montpellier : le Club Gibran, un réseau franco-marocain pour “peser sur le territoire”

Depuis quelques années, des cadres et des chefs d’entreprise d’origine marocaine installés à Montpellier ou alentour se retrouvent régulièrement pour tenir des conférences et échanger des idées, au sein d’un think tank informel baptisé “Club Khalil Gibran”. Habitués à la discrétion, ses dirigeants s’ouvrent pour la première fois.

Par

Mickael Idou, Abdelhak Harraga et Farid Boussama posant devant le logo du Club Khalil Gibran de Montpellier. Crédit: Thibault Bluy

La scène se déroule au Domaine de Verchant, une des “Folies montpelliéraines” les plus prisées de la capitale du Languedoc. Une réception y est donnée à l’occasion de la prise de fonction du nouveau consul général qui sera l’interface officielle du Maroc dans plusieurs départements du sud-est de la France, Ahmed Akerki. Ayant fait le déplacement, Chakib Benmoussa, ambassadeur à Paris et ex-ministre de l’Intérieur, vient de rencontrer des membres du tout jeune collectif Khalil Gibran. Il glisse au diplomate : “Ce club, il faut le chérir !” La recommandation ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd.

 

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Restrictions des déplacements de et vers la ville de Fès du 11 au 16 mai