Arrivée de 500.000 vaccins Sinopharm et autorisation du Sinovac : le point sur la campagne de vaccination

Alors que le Maroc vient de recevoir 500.000 nouvelles doses de vaccin Sinopharm ce 26 avril, un nouveau vaccin chinois pourrait bien pointer le bout de son aiguille dans la campagne de vaccination : le CoronaVac.

Par

À Tanger, arrivée du premier lot de doses de vaccin anti-Covid le 26 janvier. Crédit: MAP

Nouvelles injections en vue. À compter du mardi 27 avril, les personnes âgées de plus de 55 ans seront éligibles à la campagne de vaccination, a informé le ministère de la Santé dans un communiqué diffusé ce 26 avril. Une reprise permise par l’arrivée de nouveaux lots de vaccin Sinopharm, en provenance de Chine, ce 26 avril dans la matinée. Le Maroc a ainsi réceptionné 500.000 doses du vaccin anti-Covid sur le tarmac de l’aéroport Mohammed-V de Casablanca, avant d’être de suite acheminées à la Régie autonome des frigorifiques de Casablanca.

Le royaume reçoit ainsi de quoi vacciner 250.000 personnes supplémentaires dans une campagne de vaccination qui tournait au ralenti depuis la mi-mars. Jusque-là, seules 300.000 doses de vaccins AstraZeneca produites en Corée du Sud avaient été reçues le 11 avril, et la dernière livraison en provenance de Chine remonte à une cinquantaine de jours, le 7 mars. Là encore, 500.000 doses de vaccin Sinopharm avaient été réceptionnées.

Sinovac autorisé en catimini?

Avec ce nouvel arrivage, il s’agit donc de la quatrième livraison de Sinopharm au Maroc, portant le total des doses reçues, jusqu’à présent, à deux millions là ou 40 millions sont attendues par le royaume.

Ces 500.000 doses restent la première tranche des 10 millions de doses que la Chine a prévu d’envoyer au Maroc “entre les mois d’avril et de mai de cette année”, avait annoncé Li Zhanshu, président de l’Assemblée nationale populaire de Chine. Ce dernier s’était entretenu avec Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, le 7 avril, et avait explicitement fait part de ces envois à venir.

Ces 500.000 doses ne constituent qu’un premier arrivage pour atteindre deux millions de doses Sinopharm”, explique Moulay Mustapha Ennaji, directeur du laboratoire de virologie de l’Université Hassan II de Casablanca et membre du Comité national scientifique de vaccination. Selon lui, ce sont 10 millions de doses du vaccin CoronaVac, développé par le laboratoire chinois Sinovac Biotech, qui sont attendues au Maroc.

à lire aussi

D’après nos informations, le vaccin CoronaVac a reçu, plus tôt dans le mois, l’autorisation de mise sur le marché par la Direction du médicament et la pharmacie (DMP), dirigée par Bouchra Meddah. Toutefois, cette annonce n’a toujours pas été officialisée par le ministère de la Santé.

Comme annoncé par TelQuel au début du mois, le Maroc devrait voir son réfrigérateur de vaccins enrichi d’un quatrième et nouveau produit, après les vaccins Sinopharm, AstraZeneca et Spoutnik-V. Le vaccin russe n’a toujours pas été livré au Maroc alors qu’un million de doses sont attendues, vraisemblablement réparties en plusieurs lots.

Par ailleurs, le Maroc attend toujours de bénéficier de l’allocation Covax s’élevant au total à 1.881.600 doses d’AstraZeneca, fabriquées par le coréen SK Bioscience. Seules 300.000 ont été réceptionnées jusqu’à présent.

En date du 25 avril, 4.723.635 Marocains ont été vaccinés, dont 4.217.485 ayant reçu la seconde dose.

article suivant

Le gouvernement fédéral nigérian s’apprête à construire le gazoduc Nigeria-Maroc