Les humoristes Brahim Bouhlel et Zbarbooking condamnés à un an de prison dont huit mois ferme

Les deux humoristes avaient participé au tournage d’une vidéo à Marrakech où des propos dégradants et sexistes avaient été prononcés à l’encontre de femmes et d’enfants marocains.

Par

L'acteur Brahim Bouhlel est notamment connu pour son rôle dans la série française "Validé" de Franck Gastambide. Crédit: Capture d'écran

Les “humoristes” Brahim Bouhlel et Zbarbooking ont été condamnés à un an de prison dont huit mois ferme. C’est ce qu’a annoncé le président du Club des avocats du Maroc (CAM) Mourad Elajouti à travers un tweet publié dans la soirée du 21 avril.

Pour rappel, le CAM avait décidé de porter plainte devant le procureur du roi pour diffamation, injures publiques et discrimination suite à la diffusion d’une vidéo montrant les deux humoristes.

Dans cette séquence tournée à Marrakech, les acteurs franco-algériens Brahim Bouhlel et Hedi Bouchenafa, accompagnés du snapchatteur franco-marocain Zbarbooking, mettent en scène des enfants marocains, les qualifiant en voix off de “bande de fils de p…”.

Les trois “humoristes” en tournage à la ville ocre prononcent également des propos dégradants et sexistes envers les femmes marocaines : “Ce que j’aime bien, ici, c’est toutes les p… que je paie 100 dirhams”, fanfaronne Brahim Bouhlel.

Alors que Hedi Bouchenafa a quitté le territoire marocain avant la convocation, le parquet général de Marrakech a donné ses instructions à la police judiciaire pour placer Brahim Bouhlel et Zbarbooking en garde à vue et les entendre pour “diffamation et publication de photos de mineurs sans le consentement des parents”, le 5 avril.

à lire aussi

article suivant

Aïd Al Fitr : grâce royale au profit de 810 personnes dont 17 détenus des événements d'Al Hoceima