Ghaleb Bencheikh : “La Charte de l’islam de France repose sur une singularité injuste, mais nécessaire”

La “Charte des principes pour l’islam de France” a été signée le 18 janvier 2021. Ghaleb Bencheikh, président de la Fondation de l’Islam de France, parle d’une singularité injuste, mais nécessaire. À l’heure où des musulmans de France et du monde contestent cette signature, l’islamologue se veut optimiste. Entretien.

Par

Diaspora

Diaspora : L’islam est-il compatible avec la République ?

Ghaleb Bencheikh : La question ne se pose pas. C’est comme si l’on se demandait si le judaïsme, le christianisme ou la franc-maçonnerie étaient compatibles avec la République.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Sebta : l’ambassadrice du Maroc en Espagne rappelée à Rabat pour consultation