La fièvre du halal, épisode 4 : heurs et malheurs d’une filière “éthique”

Des circuits courts au bio, en passant par la mise en avant du bien-être animal, une timide offre de halal “éthique” se structure en France. Proposant des alternatives à l’industrie où la rentabilité prime, ce marché de niche doit se battre contre des lobbies puissants et des réglementations restrictives.

Par

Diaspora

Un entonnoir en métal, orienté vers La Mecque. C’est là que les poulets, d’abord enfermés dans une pièce séparée puis transférés dans des cages en plastique, avant d’être amenés en salle d’abattage par groupe de six afin d’être le moins stressés possible, sont sacrifiés les uns après les autres, sans étourdissement, en prenant le soin d’invoquer Allah.

 

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

[Le Scan] Moudawana : pourquoi une réforme s’impose