Ali Moutaib, l’art de la guerre économique

D’abord ingénieur et développeur d’applications, Ali Moutaib se prend de passion pour l’intelligence économique. À la tête d’Hyperborée Advisors et de l’École de guerre économique de Rabat, il est devenu une référence dans le domaine de l’intelligence économique au Maroc.

Par

Ali Moutaib Crédit: DR

D’abord ingénieur et développeur d’applications, Ali Moutaib se prend de passion pour l’intelligence économique. À la tête d’Hyperborée Advisors et de l’École de guerre économique de Rabat, il est devenu une référence dans le domaine de l’intelligence économique au Maroc.

À l’origine de Happn

En parallèle de ses études à l’École pour l’informatique et les techniques avancées de Paris (EPITA), Ali Moutaib se lance en 2010 dans sa première expérience entrepreneuriale. Avec deux associés, ils fondent la startup FTW and Co qui développe l’application mobile Whoozer, “une sorte de Twitter géolocalisé”, explique-t-il.

“J’ai vendu mes parts dans la startup pour me concentrer sur un autre projet professionnel orienté vers les métiers de la stratégie et de la sécurité”

Ali Moutaib
L’application ne rencontre pas beaucoup de succès, mais attire l’attention de Didier Rappaport, cofondateur de Dailymotion. Actionnaire puis PDG, Didier Rappaport change complètement de modèle pour en faire une application de rencontres. Whoozer devient alors Happn. Ali Moutaib se désengage du projet: “J’ai vendu mes parts dans la startup pour me concentrer sur un autre projet professionnel orienté vers les…
article suivant

Retour des MRE : le roi demande aux compagnies aériennes et maritimes de proposer des billets à des prix abordables