Faudra-t-il présenter une attestation de vaccination pour les déplacements intervilles ?

Depuis quelques jours, une information circulant sur les réseaux sociaux rapporte que l’attestation de vaccination se substituera à l’autorisation de déplacement pour les voyages intervilles. Qu’en est-il réellement ?

Par

Rachid Tniouni / TelQuel

Selon plusieurs sources médiatiques, l’attestation de vaccination est amenée à se substituer à l’autorisation de déplacement exceptionnelle délivrée par les autorités locales compétentes, à des fins professionnelles ou personnelles. C’est le Comité national technique et scientifique consultatif de vaccination qui serait, selon ces mêmes sources, à l’origine de cette proposition, à l’approche du mois de Ramadan et des vacances d’été. Qu’en est-il réellement ? Nous avons posé la question à deux membres du comité.

Réponses nuancées

C’est une information tout simplement fausse”, nous assure le Dr Moulay Said Afif, président de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM) et membre du comité. Pour lui, une telle démarche serait avant tout discriminatoire, car “toutes les personnes n’ont toujours pas eu accès au vaccin, nous ne pouvons pas imposer cette mesure alors que seules les personnes d’un certain âge et le personnel sécuritaire, de l’enseignement et du secteur médical ont accès au vaccin”.

“Il est insensé de parler de cette mesure alors que nous n’avons toujours pas vacciné au moins 70 % de la population”

Dr Moulay Said Afif, président de la SMSM

Il ajoute également que si la vaccination a permis de réduire le nombre de personnes en réanimation et de décès, elle n’empêche tout de même pas la circulation du virus. “Il est insensé de parler de cette mesure alors que nous n’avons toujours pas vacciné au moins 70 % de la population”, conclut-il.

Cette procédure sera-t-elle appliquée dans le futur, une fois la campagne de vaccination généralisée ? “Je ne peux pas nier que des discussions sont en cours”, affirme pour sa part le Dr Moulay Mustapha Ennaji, directeur du laboratoire de virologie à l’Université Hassan II et membre du même comité. “Tout ce qu’il faut savoir maintenant, c’est qu’il faut se fier uniquement aux communications et aux documents officiels.”

Et d’ajouter : “L’attestation de vaccination n’a pas le caractère officiel de l’autorisation de déplacement exceptionnelle qui, elle, est délivrée par les autorités relevant du ministère de l’Intérieur”, conclut-il.

à lire aussi

article suivant

Soupçons de liens Alsa-PJD : le PAM veut une enquête parlementaire