Lahcen Daoudi : “C’est difficile de rentrer dans la tête de Ssi Abdelilah”

DR

Smyet bak ?

Khella ben Moha.

Smyet mok ?

Hadda bent Moha.

Nimirou d’la carte ?

C139302.

Vous comptez vous présenter aux prochaines élections de 2021 ?

La page est tournée. J’ai déjà averti mes collègues à Beni Mellal, qui vont devoir assumer. Baraka! On ne peut pas durer éternellement et, qui plus est, la relève est présente. Certains développements récents ont néanmoins provoqué mon retour sur le devant de la scène.

Justement, Abdelilah Benkirane s’est finalement rétracté sur sa décision de rompre ses relations avec vous. C’est la paix des braves?

Il a pris une décision, puis est revenu dessus. C’est une bonne chose. Si je le rencontre, je le saluerai.

Il a déclaré que c’est “en l’honneur du chef du MUR”, la branche idéologique du PJD, qu’il est revenu sur sa décision. Ne pensez-vous pas que son premier acte était une sorte d’excommunication publique ?

Pour moi, sa décision n’était pas justifiée, mais il doit avoir ses raisons. De mon côté, il n’y a rien qui puisse m’empêcher de le saluer. D’ailleurs, nous…

article suivant

Tractations pour le nouveau gouvernement : la ruée vers l’arche d’Akhannouch