Mohammed VI nomme Mohamed Abdennabaoui, Zineb El Adaoui et Ahmed Rahhou à la tête de trois instances constitutionnelles

Le roi Mohammed VI a désigné trois nouveaux responsables à des postes clés de l’administration marocaine. Les nouveaux responsables du Conseil de la concurrence, de la Cour des comptes ainsi que de la Cour de cassation ont été nommés par le souverain.

Par

Le roi Mohammed VI. Crédit: Fadel Senna / AFP

Après-midi chargée au Palais royal de Fès. En effet, le roi Mohammed VI a désigné, lors de cette journée du 22 mars, les nouveaux responsables de trois instances constitutionnelles. Le souverain a tout d’abord reçu Mohamed Abdennabaoui. Ce dernier a été nommé Premier président de la Cour de cassation, et en cette qualité, président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. El Hassan Daki a quant à lui été nommé procureur général du roi près de la Cour de cassation. Une désignation qui fait de lui le président du Ministère public.

Après presque une décennie passée à la tête de la Cour des comptes, Driss Jettou sera remplacé dans cette fonction par Zineb El Adaoui qui a été nommée première présidente de l’instance par Mohammed VI. Avant de quitter ses fonctions, Driss Jettou a participé à l’élaboration du rapport de la commission ad hoc devant statuer sur le processus de décision du Conseil de la concurrence. C’est suite à la remise de ce rapport que le souverain a nommé Ahmed Rahhou président du Conseil de la concurrence en remplacement de Driss Guerraoui.

À noter qu’au vu des éléments contenus dans le rapport, le souverain a ordonné la transmission au Chef du gouvernement des recommandations de la Commission ad hoc, à l’effet de remédier aux imprécisions du cadre légal actuel, renforcer l’impartialité et les capacités de cette institution constitutionnelle et conforter sa vocation d’instance indépendante contribuant au raffermissement de la bonne gouvernance, de l’État de droit dans le monde économique et de la protection du consommateur.

(avec MAP)

article suivant

Le couvre-feu de 20h à 6h maintenu pendant les deux jours de l’Aïd