Drame de Tanger : le principal accusé demande le report du procès

Début et report, ce 10 mars à Tanger, du procès du propriétaire de l’usine où 28 ouvriers du textile ont péri le 8 février dernier. Placé en détention préventive, le principal accusé a demandé le report pour des raisons de santé. Une requête acceptée par le juge d’instruction.

Par

L’enterrement des 28 victimes a eu lieu le lendemain de la catastrophe. Crédit: YASSINE TOUMI/TELQUEL

Le tribunal de première instance de Tanger a commencé, ce mardi 9 mars, l’audience détaillée sur la tragique inondation qui a secoué le Maroc le 8 février dernier. Premier convoqué à la barre, le propriétaire de l’usine AM Fashion, où 28 ouvrières et ouvriers du textile ont trouvé la mort, s’est présenté devant le juge.

à lire aussi

“Le juge d’instruction a reporté l’audition d’Adil B., dans le cadre de la poursuite du tribunal de son enquête approfondie sur les circonstances du décès des 28 victimes dans l’unité industrielle dont il est le propriétaire”, indique à TelQuel une source ayant assisté à l’audience d’hier, reportée au 24 mars prochain.

Un patron “toujours sous le choc”

Le patron de l’usine est toujours placé en détention préventive à la prison Satfilage de Tanger. Étant lui-même un survivant…

article suivant

Ouverture de l’espace aérien : la DGAC prolonge la suspension jusqu’au 10 juin prochain