Approvisionnement : vers un ralentissement de la campagne nationale de vaccination anti-Covid ?

Alors qu’une baisse est constatée depuis une semaine dans le rythme de la campagne de vaccination, des voix s’élèvent pour diversifier les sources d’approvisionnement en vaccins anti-Covid. D’après nos informations, les dossiers du vaccin russe Spoutnik-V et de l’américain Johnson&Johnson sont étudiés par le Comité national de vaccination.

Par

Yassine Toumi / TelQuel

L’opération injection menée depuis le 28 janvier commence à s’essouffler. De l’avis de certains professionnels de santé présents sur le terrain, le nombre d’injections de premières doses a diminué depuis au moins une semaine. “On ne peut pas en dire autant en ce qui concerne la province de Rabat, où l’on vaccine encore les personnels des différentes administrations, mais il est vrai que le rythme devient moins étouffant que les dernières semaines”, abonde Fatima Zahra Belline, membre du Mouvement des infirmiers et techniciens de santé du Maroc. À campagne menée sereinement jusqu’à présent, se profile l’horizon d’un nouveau défi : voir ailleurs pour garder la cadence. Après avoir sécurisé des doses des vaccins développés par les laboratoires Sinopharm et AstraZeneca, le Comité national technique de vaccination explore la piste de deux nouveaux vaccins,…

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité