Comment l’Intérieur français a trusté les visas Schengen au détriment des voyageurs maghrébins

Le 12 janvier, deux députés issus de la majorité ont présenté les conclusions de leur enquête sur le processus de délivrance des visas en Afrique devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française.

Par

Taux de refus en hausse, délais allongés, tarifs élevés… Depuis janvier 2020, deux députés issus de la majorité Sira Sylla, élue de Seine-Maritime et spécialiste des sujets touchant les diasporas africaines, et M’jid El Guerrab, député des Français de l’étranger dont la circonscription couvre l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest, enquêtent sur le processus de délivrance des visas en Afrique. Le 12 janvier dernier, ils ont présenté les conclusions de cette “mission flash” devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française.

 

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Le couvre-feu de 20h à 6h maintenu pendant les deux jours de l’Aïd