Rim Chami, douceur et pâtisseries

Cheffe et fondatrice de la pâtisserie Les 3 dou’sœurs, Rim Chami a autant de poigne que de délicatesse. Animée par une passion dévorante pour son métier, elle poursuit aujourd’hui sa quête incessante de la perfection.

Par

Tombée dans la marmite

Rim Chami se rappelle avoir plongé les mains dans la farine très tôt. “Quand on voit mes photos de bébé, je suis entourée de casseroles”, s’amuse à nous raconter la cheffe. Son amour pour la pâtisserie, elle pense l’avoir hérité de sa mère, une grande passionnée de cuisine qui passait ses journées à chercher à satisfaire les papilles gustatives de sa petite famille expatriée en Arabie Saoudite. Mais avant que sa passion ne la rattrape, Rim Chami fait des études d’ingénierie. Poussée par ses parents, la jeune femme rentre au Maroc en 2007, après l’obtention de son baccalauréat, pour poursuivre ses études à l’université Al Akhawayn. “Je me suis retrouvée en ingénierie suite à un compromis avec mes parents, qui ne comprenaient pas forcément que je voulais faire de la pâtisserie. Pour eux…

article suivant

Mustapha Ramid présente sa démission du gouvernement