Tayeb Hamdi : “À ce jour, nous savons que ces vaccins sont efficaces face au variant britannique”

Le 19 janvier, le Maroc annonçait avoir détecté un premier cas de contamination au nouveau variant britannique du coronavirus. Alors que la campagne de vaccination bat son plein, l’apparition de nouveaux variants à l’international pose son lot de questions. Décryptage par Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé.

Par

JEFF PACHOUD / AFP

Quels sont les moyens dont dispose le citoyen pour savoir s’il est atteint d’un des variants du Covid-19?

Dr Tayeb Hamdi. DR
C’est le système de santé qui a besoin de connaître le taux de contamination de la population aux nouveaux variants. Pour le citoyen, cela n’a aucun intérêt, étant donné qu’il s’agit des mêmes symptômes, du même traitement et de la même prise en charge. En revanche, il est important de détecter l’apparition d’un nouveau variant. Au Maroc, en termes de gestion sanitaire épidémiologique, le système de santé a tout intérêt à cerner et freiner les cas infectés par le nouveau variant. Pour cela, on prend quotidiennement des échantillons de l’ensemble des personnes déclarées positives dans la…
article suivant

Mehdi Qotbi : “Aujourd’hui, on peut se féliciter d’avoir doté chaque ville du royaume d’un musée”