Rapport : le CESE plaide pour une politique d’innovation et une meilleure gestion du capital intellectuel

Lors de sa 111e Session ordinaire, tenue le 30 juin 2020, l’Assemblée générale du CESE a adopté à la majorité le rapport intitulé “Pour une politique d’innovation qui libère les énergies au service d’un nouveau modèle industriel”. Un plaidoyer pour une meilleure gestion du capital intellectuel.

Par

PixaBay/Mohamed Hassan

La crise sanitaire a mis en exergue la capacité d’innovation et de résilience citoyenne, sanitaire et industrielle, qu’un pays doit pouvoir déployer dans ces situations. Dans la compétition mondiale, l’innovation n’est pas seulement technologique, elle se situe également au niveau de l’organisation des entreprises ou des marchés. Dans ce sens, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a publié un rapport suite à sa 111e Session ordinaire le 30 juin dernier, qui plaide “Pour une politique d’innovation qui libère les énergies au service d’un nouveau modèle industriel”, et propose des pistes pour mieux gérer le capital intellectuel.

Le modèle hélice : entreprises, universités et États

L’une des clés de voûte d’une innovation effective dans l’économie marocaine serait l’implication des universités dans le développement industriel et social. Il s’agirait pour le Maroc de développer le modèle…

article suivant

Hébergement des femmes victimes de violences : du problème invisible à l’urgence nationale