Enième couleuvre

L’image est saisissante. La déclaration conjointe sanctionnant la visite américano-israélienne à Rabat vient d’être signée. La joie est palpable et les sourires, malgré les masques, sont clairement visibles. Sauf un. Aux côtés de Meir Ben-Shabbat et Jared Kushner, Saâd-Eddine El Othmani fait la moue. Notre Chef du gouvernement ne semble pas vouloir être présent dans la salle. Et tout le monde le sait. Il y a quelques mois, il avait publiquement affiché son opposition à une normalisation avec Israël. La semaine dernière, sa formation avait décidé d’éviter le sujet dans un communiqué sur les récentes évolutions politiques du pays. Saâd-Eddine El Othmani a tenté de tenir jusqu’au bout. Durant l’après-midi du 22 décembre, il a sciemment choisi de tweeter sur sa participation au conseil d’administration de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaire et radiologique. Un événement anecdotique alors que débutait la première visite officielle sur le sol marocain d’une délégation israélienne. Étonnant de la part d’un Chef de gouvernement qui a constamment partagé les évolutions de notre diplomatie et qui en est lui-même un acteur. Le 23 décembre,…

article suivant

À Riyad, Akhannouch en émissaire du rapprochement Maroc-Arabie saoudite