Yigal Bin-Nun : “Les contacts assidus entretenus par Israël et le Palais sont restés longtemps secrets”

Le Maroc et Israël ont entretenu des relations denses et étroites depuis leurs indépendances respectives. Longtemps restées secrètes, ces relations ne concernaient pas seulement des affaires liées à la communauté juive marocaine. La classe politique, les services de renseignement, les affaires 
de voisinage, le Sahara d’un côté et l’Égypte de l’autre... le contact n’a jamais 
été interrompu entre Rabat et Tel-Aviv, explique Yigal Bin-Nun, historien et spécialiste des relations maroco-israéliennes.

Par

Le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin (à gauche) et son ministre des Affaires étrangères Shimon Peres avaient été accueillis au Maroc par le roi Hassan II à leur arrivée au Maroc le 14 septembre 1993. Crédit: STR/AFP

Enseignant-chercheur à l’Université Paris VIII, l’historien israélien Yigal Bin-Nun a longuement travaillé sur les relations secrètes entre le Maroc et Israël.

Yigal Bin-Nun est enseignant-chercheur à l’université Paris VIII. L’historien israélien 
a longuement travaillé sur 
les relations secrètes entre 
le Maroc et Israël.Crédit: DR
Ses axes de recherche prennent en mesure la coopération stratégique entretenue par les deux États depuis la fin des années 1950. Si le roi Hassan II a longtemps joué le rôle de médiateur dans le cadre du conflit israélo-palestinien, les services israéliens, eux, ont à la fois tissé des liens avec l’opposition marocaine et appuyé le royaume dans sa guerre…
article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles