“Amally”, la main tendue de l’AFEM aux femmes cheffes d’entreprises impactées par le Covid-19

L’Association des Femmes cheffes d’entreprises du Maroc (AFEM) lance “Amally”, un plan d’appui dédié aux entreprises en difficultés dirigées par des femmes et impactées par le Covid-19.

DR

Une lueur d’espoir. Face à la crise sanitaire liée au Covid-19, l’Association des Femmes cheffes d’entreprises du Maroc (AFEM) s’est mobilisée afin d’apporter un soutien à ses membres impactées par la pandémie. Sa façon à elle de réagir au risque insistant de faillites qui se répercute sur la perte d’emploi et l’équilibre économique. 

Dans ce sens, l’AFEM lance un nouveau plan nommé “Amally” (mon espoir, ndlr). Ce plan d’appui est dédié aux entreprises en difficultés dirigées par des femmes suite au Covid-19. Son objectif ?  “Aider les membres à survivre, à préserver leurs entreprises, à rebondir ainsi que pouvoir maintenir une dynamique dans cet environnement incertain”, explique l’association dans un communiqué. 

Une main tendue donc aux entrepreneurs désirant redessiner l’avenir de leurs entreprises. “Pour se relever, il faut apprendre à tomber. Nous avons vacillé, cette pandémie nous a toutes impactées. L’AFEM, toujours fidèle à sa mission depuis 20 ans, s’engage auprès les FCE pour les accompagner dans leur relance en réajustant sa feuille de route avec un objectif ambitieux : faire bénéficier 100 FCE pour l’année 2021 du plan Amally”, explique Leïla Doukali, présidente nationale de l’AFEM.

Cela passe par le co-working, le conseil, la formation, le coaching, les séminaires, les ateliers, les rencontres BtoB et l’accompagnement. En clair, tout est mis en œuvre pour répondre aux attentes des femmes. Quitte à réaménager le siège de l’association. “Notre siège aujourd’hui offre un espace nouveau et des services à nos membres,” peut-on lire dans le communiqué. 

Réorganisé en espace de co-working, le siège de l’AFEM propose une “alternative aux entrepreneures qui se voient forcées d’abandonner leur lieu de travail et qui ont besoin provisoirement d’un espace bureau pour rebondir et pérenniser l’activité de leurs entreprises”, poursuit le communiqué. 

Le virtuel n’est pas en reste puisque les entrepreneuses sont réunies sur amally.ma pour échanger et présenter leurs business respectifs… initiant ainsi de nouvelles opportunités de croissance. Un nouveau tournant qui va marquer une nouvelle étape dans la vie de l’AFEM qui célèbre cette année ces 20 ans d’existence. 

article suivant

Ce que signifie la reconnaissance de la Journée internationale de l'arganier, désormais célébrée le 10 mai