À Rabat, la Cinémathèque nationale et la salle 7e art vont faire peau neuve

Profitant de la fermeture des cinémas liée à la crise du Covid-19, le Centre cinématographique marocain (CCM) lance un appel d’offres en lot unique pour les travaux d’achèvement de l’aménagement de la Cinémathèque nationale et de la salle 7e art à Rabat. Malgré l’absence de budgets spéciaux, le CCM souhaite conserver ses ambitions.

Par

La mythique salle de cinéma 7e art, à Rabat. Crédit: Tniouni/TelQuel

Le Centre cinématographique marocain (CCM) se penche sur le sort de la Cinémathèque nationale et de la salle 7e art à Rabat. Située en plein centre-ville et entourée d’autres cinémas historiques de la capitale tels que le cinéma Renaissance, le cinéma Royal ou encore CinéAtlas, anciennement le Colisée, la salle 7e art était exclusivement dédiée aux projections commerciales depuis septembre 2016, après avoir abrité de nombreuses activités culturelles. Malgré l’absence de budget spécial, le CCM a lancé un appel d’offres pour les travaux d’achèvement de l’aménagement de sa Cinémathèque nationale et de la salle 7e art en lot unique, pour un coût estimé à 4,98 millions de dirhams. “Nous avons profité de la crise du Covid pour revoir la salle de la Cinémathèque”, explique à TelQuel Sarim…

article suivant

Une “charte des principes” pour l’islam en France