Sahara : le Maroc place ses pions... doucement mais sûrement

Dans sa partie d’échecs contre le Polisario, la dernière résolution de l’ONU donne un avantage au royaume. 
En parallèle, Rabat avance ses pions à travers l’ouverture de consulats dans les provinces du sud.

Par

telquel

Durant ce mois d’octobre 2020, le dossier du Sahara a été de nouveau passé au peigne fin par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Si la résolution 2548 du Conseil de sécurité, la dernière en date, ne conduira pas à des évolutions majeures, le texte consolide néanmoins certains acquis pour la diplomatie marocaine. Retour sur cette période clé pour les fonctionnaires de l’Avenue Franklin Roosevelt de Rabat.

Violations en série

Début octobre, c’est un rapport annuel sur le Sahara, somme toute assez favorable au Maroc, qui est présenté par António Guterres. Basé sur les observations de la Mission des Nations Unies au Sahara (Minurso), le rapport du secrétaire général de l’ONU est tout aussi consistant que les années précédentes (18 pages), malgré la pandémie de coronavirus. Bien avant sa présentation aux membres du Conseil de sécurité, le texte, comme le veut la tradition diplomatique, a sans…

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres