Le mandat de la Minurso prorogé pour une durée d’un an

À l’issue d’un processus de vote entamé le 29 octobre, le Conseil de sécurité a décidé de proroger le mandat de la Minurso pour une durée d’un an. Parmi les 15 pays membres de l’instance, 13 ont voté en faveur de cette prorogation tandis que deux pays se sont abstenus.

Par

Conseil de sécurité de l'ONU. Crédit: KENA BETANCUR / AFP

A l’issue d’une procédure de vote par écrit entamé le 29 octobre, le Conseil de sécurité a adopté la résolution 2548 qui prévoit la prorogation du mandat de la Mission des Nations unies au Sahara (Minurso) pour une durée de douze mois.

Le texte a été adopté par 13 membres de l’instance décisionnelle de l’ONU, tandis que deux autres membres se sont abstenus. Pour une deuxième année consécutive, la Russie tout comme l’Afrique du Sud ne se sont pas prononcées sur le texte. Dans ce document, le Conseil de sécurité dit “appuyer pleinement les efforts du Secrétaire général pour maintenir le processus de négociation afin de parvenir à un règlement”.

Les 15 membres de l’instance décisionnelle de l’ONU se félicitent également de la volonté des parties au conflit “de rester engagés dans ce processus” en faisant preuve “de réalisme et d’un esprit de compromis”.

17 mois après la démission de Horst Köhler, le Conseil de sécurité appelle également Antonio Guterres à nommer un nouvel envoyé personnel pour le Sahara “dans les meilleurs délais”.

article suivant

Après la décision de dissolution, l’AMPL compte interjeter appel