Retraite des parlementaires : ultime report ou énième renvoi ?

La Commission des finances de la Chambre des représentants a examiné le 13 octobre une sixième proposition de loi relative aux retraites des parlementaires. Récit d’une réunion qui en dit long sur la sensibilité de ce vieux dossier, pesant une centaine de millions de dirhams.

Par

La suppression de ce régime de retraite aura bien lieu. L’enjeu se cristallise désormais sur la liquidation de la caisse. Crédit: MAP

La prochaine sera-t-elle la bonne ? Pour l’instant, personne ne crie victoire. Mais le feuilleton des retraites parlementaires n’aura jamais été si proche de son dénouement. Cela fait plus de trois ans que les propositions de loi s’entassent sans que la Commission des finances n’arrive à voter le moindre texte sur le sujet. Ce sera dans 15 jours, a promis son président, le député-maire PJD de Meknès, Abdellah Bouanou, le mardi 13 octobre. La Commission est plus que jamais partagée entre les partisans d’une suppression brute des retraites, et ceux appelant d’abord à liquider les actifs de la caisse, en restituant les contributions financières des parlementaires. Notons que plus aucune formation politique ne défend l’idée de réformer le fonds de pension des parlementaires. En clair, la suppression de ce régime de retraite aura bien lieu. L’enjeu…

article suivant

Bonnes feuilles : “La face ‘cachée’ des sociétés civiles au Maghreb : un espoir pour demain ?”