Islamisme, terrorisme, mineurs isolés... Les enjeux de la visite de Gérald Darmanin au Maroc

Le ministre de l’Intérieur français se rendra à Rabat le 14 octobre pour une visite de 48 heures. Il s’entretiendra avec son homologue marocain Abdelouafi Laftit et le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, sur des sujets qui mobilisent actuellement les deux pays.

Par

Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin discutant avec un Imam dans la région lyonnaise, le 5 octobre. Crédit: Olivier Chassignole/AFP

Gérald Darmanin rencontrera, lors d’un voyage officiel les 14 et 15 octobre prochains à Rabat, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit et le ministre des Habous et des Affaires islamiques Ahmed Toufiq. Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de la gestion de plusieurs problèmes majeurs qui inquiètent des deux côtés de la Méditerranée, comme la coopération entre les deux pays concernant les mineurs isolés, le terrorisme, la lutte anti-stupéfiants et l’islamisme. Une visite qui intervient une dizaine de jours après un discours du président français Emmanuel Macron sur le “séparatisme islamiste”, durant lequel il a évoqué le Maroc à plusieurs reprises, notamment lorsqu’il abordait le sujet des influences étrangères dans les mosquées françaises ou le système des imams détachés.

Mineurs isolés

C’est une question qui inquiète les autorités des deux pays depuis maintenant cinq…

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste