L'Institut français du Maroc lance un fonds de soutien dédié à la production de spectacle vivant

L'Institut français du Maroc (IFM) a annoncé le lancement d'un fonds de soutien dédié à la production du spectacle vivant, afin de soutenir la démarche de création et le secteur culturel, fragilisé par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Par

L’appel à projets co-production, lancé le jeudi 24 septembre 2020, sera ouvert jusqu’au vendredi 30 octobre 2020. Crédit: Yoriyas

Ce fonds s’adresse particulièrement à des compagnies et des artistes localisés au Maroc, explique l’Institut français dans son site web, soulignant que les projets seront évalués par un comité de sélection franco-marocain sur des critères de qualité artistique et technique, de pertinence et de faisabilité.

Ainsi, l’IFM propose de soutenir financièrement et techniquement des productions d’artistes dans le domaine du spectacle vivant, particulièrement les formats hybrides intégrant de la création numérique et les formats interdisciplinaires.

Jusqu’à 70% du montant du projet

Ce soutien inclura une aide financière à la création, à la mise à disposition de locaux de répétition et ce, en fonction du projet et des moyens et disponibilités des antennes de l’IFM, ainsi qu’une expertise technique et artistique avec des intervenants professionnels.

Dans ce sens, l’artiste/compagnie doit être constitué en association, auto-entrepreneur ou être représenté par une agence de production, révèle l’IFM, ajoutant que le projet ne doit concerner que les arts de la scène, notamment le théâtre, la musique, la danse, la performance, le cirque, les arts de rue, sans pour autant inclure des projets de films ou d’expositions.

Ce soutien inclura une aide financière à la création, à la mise à disposition de locaux de répétition, ainsi qu’une expertise technique et artistique avec des intervenants professionnels.

Le budget doit être équilibré et présenter un plan financier solide, l’apport de l’IFM ne pouvant excéder 70% du montant total, poursuit la même source, relevant qu’une attention particulière sera portée aux projets impliquant des échanges avec des artistes français. La période de création s’étendra, quant à elle, de novembre 2020 à mars 2022 au plus tard.

Par ailleurs, l’Institut français fait savoir que l’appel à projets co-production, lancé le jeudi 24 septembre 2020, sera ouvert jusqu’au vendredi 30 octobre 2020, précisant qu’une commission de sélection des dossiers se réunira la semaine du 03 novembre et que les lauréats seront informés directement par e-mail à l’issue de la commission.

(MAP)

article suivant

Puissant séisme dans l’ouest de la Turquie, des immeubles effondrés