Assemblée générale de l’ONU : avec El Othmani en porte-drapeau, le Maroc entame un ballet diplomatique virtuel

Coup d’envoi de l’Assemblée générale de l’ONU le 22 septembre, pour laquelle une délégation virtuelle menée par Saâd-Eddine El Othmani aura pour mission de mettre en avant l’expertise marocaine dans plusieurs domaines.

Par

Saâd-Eddine El Othmani et Nasser Bourita veulent souligner la participation des Casques bleus marocains aux missions de maintien de la paix. Crédit: DR

C’est une Assemblée générale des Nations Unies bien terne qui a débuté à New York ce 22 septembre. Habituée à recevoir des diplomates venus des quatre coins du monde pour l’événement, qui donne le coup d’envoi de la nouvelle année diplomatique, la Grande Pomme est tristement déserte. Coronavirus oblige, l’essentiel des débats se tiendra en visioconférence.

Blues diplomatique

Au plus haut niveau, l’Assemblée générale de l’ONU constituait pourtant une occasion pour le ministre des Affaires étrangères de multiplier les contacts aux niveaux bilatéral et multilatéral. À titre d’exemple, Nasser Bourita avait notamment pu s’entretenir avec ses homologues espagnol, allemand et éthiopien lors de la 74e Assemblée générale en 2019. Au niveau multilatéral, le royaume avait organisé, conjointement avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une réunion-débat sur le financement de la couverture santé universelle, quelques mois, donc, avant le discours royal où le roi Mohammed VI annonçait la généralisation de…

article suivant

Interdiction des déplacements nocturnes entre 21h et 6h à Casablanca, Berrechid et Benslimane à partir de dimanche