L’AMMC valide la fusion Atlanta-Sanad, les raisons d’un deal

L’Autorité marocaine du marché des capitaux a donné son aval à la fusion Atlanta-Sanad en fin de semaine dernière. Au mois de juin, la fusion-absorption des deux entités a surpris plus d’un observateur. Pendant longtemps le management de Holmarcom, holding détenue par la famille Bensalah, ne cessait d’afficher la volonté de maintenir Atlanta et sa filiale Sanad dans leur schéma actuel. Tour d’horizon des raisons probables de ce changement de cap.

Par

Crédit : Yassine Toumi

Il aura fallu attendre 2020, en pleine crise du Covid-19, pour que le management d’Holmarcom annonce enfin sa volonté de fusionner les deux compagnies d’assurance appartenant à la holding. L’une des principales raisons avancées par le directoire d’Atlanta, dans leur communiqué de presse diffusé hier, est la réalisation de synergies aux niveaux commercial, technique et financier.

Article initialement publié le 2 juin 2020

Consolider les fonds propres

Mais au-delà des arguments officiellement avancés, deux analystes sondés par TelQuel avancent la piste du marché africain. Fusionner les deux entités permettrait de mieux attaquer le marché continental à l’affût de possibles acquisitions. Néanmoins, cet argument est balayé d’un revers de…

article suivant

Puissant séisme dans l’ouest de la Turquie, des immeubles effondrés