CGEM : le dépistage massif en entreprise est suspendu

Lors de la conférence de presse marquant la rentrée économique 2020-2021, la CGEM, par la voix de son directeur général Jalal Charaf, annonce la suspension des dépistages massifs du Covid-19 en entreprise. Ce dispositif sera remplacé par “le dépistage sélectif des cas suspects, contacts et symptomatiques”.

Par

Le dépistage en entreprise ne concernera plus que les cas suspects. Crédit: AFP

Déployée depuis le 3 juin par la CGEM, la campagne “massive” de dépistage des salariés du secteur privé avait déjà permis de tester, selon nos informations, 113.956 salariés en date du 4 juillet dernier. Le dispositif de dépistage a dévoilé l’existence de 650 cas positifs à cette date.

Le coût de ces tests n’a jamais été encore clairement déterminé. Si le prix théorique d’un test PCR est de 500 dirhams, ni le ministère des Finances ni celui de la Santé n’avaient fixé un prix définitif pour les bénéficiaires de la campagne.

Sollicité par TelQuel au mois de juillet, la direction de la communication du ministère de la Santé, n’avait pas souhaité nous éclairer sur la problématique prix. La question qui se pose est la suivante : les entreprises ayant déjà bénéficié de l’intervention d’équipes de tests devront-elles payer la prestation à titre rétroactif ?

à lire aussi

article suivant

Sahara: “Pay no mind”