La CGEM propose une indemnité perte d’emploi de 6 mois

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu ce 9 septembre le premier point de presse de la rentrée économique 2020-2021. Exposé des priorités d’une rentrée truffée d’incertitudes.

Par

“Ce sont essentiellement les TPME qui composent notre tissu entrepreneurial qu’il faut appuyer et accompagner, au regard de leur rôle moteur dans l’équilibre socio-économique”, a appelé le patron de la CGEM, Chakib Alj. Crédit: CGEM

Pour le président de la CGEM, Chakib Alj, cette rentrée économique fait l’objet de beaucoup de chantiers qu’il faut lancer et mener à bien avec “cohérence et célérité”, en donnant confiance par de la visibilité, en renforçant le contrôle de l’application des décisions et en mobilisant toutes les compétences pour sortir de la crise avec le moins de dégâts possible.

Préserver l’emploi

Au volet social, le vice-président général, Mehdi Tazi suggère la mise en place d’une indemnité perte d’emploi (IPE) pendant 6 mois pour les chômeurs issus de la crise, au-delà des procédures négociées, pour faire face à la baisse d’activité et à la difficulté à trouver de nouveaux emplois actuellement.

à lire aussi

Revenant sur l’augmentation du SMIG prévue initialement pour juillet 2020 (dans le cadre du dialogue social et de l’accord signé entre la CGEM, le gouvernement et les syndicats), le président de la Commission sociale de la CGEM, Hicham Zouanat, explique…

article suivant

Droits de douane sur le textile : avec la chute de la livre turque, retour à la case départ