Interdiction des déplacements de et vers les villes de Khénifra et M’rirt à partir du 6 septembre

Les autorités locales de la province de Khénifra ont décidé d’interdire, à compter du dimanche 6 septembre à midi, tout déplacement de et vers les villes de Khénifra et de M’rirt, en raison de la recrudescence du nombre de cas positifs au coronavirus.

Par

Rachid Tniouni/TelQuel

Le Poste de coordination provinciale (PCP) en charge de la gestion de la pandémie a décidé d’interdire tout déplacement de et vers les villes de Khénifra et M’rirt, à l’exception des personnes munies d’“une autorisation de déplacement exceptionnelle délivrée par les autorités locales compétentes”, indique une source à la préfecture de la province de Khénifra, relayée par la MAP.

La même source précise que sont également exemptés de cette décision le secteur du transport des marchandises, des produits de base et des services, les déplacements d’ordre professionnel ou ceux justifiés par une extrême nécessité, ainsi que les déplacements pour des raisons humanitaires ou liées à la rentrée scolaire et universitaire pour les élèves et étudiants.

Horaires de fermeture

Le PCP a aussi décidé de suspendre les transports en commun liant la ville de Khénifra et M’rirt d’une part, et liant les deux communes aux autres villes de la province, de procéder à la fermeture des cafés et restaurants des deux villes à 22 heures, d’interdire tout accès aux espaces verts et aux espaces publics au-delà de 22 heures et de fermer le souk hebdomadaire d’Ahtab dans la ville de Khénifra ainsi que des souks de bétail des deux villes, poursuit la même source.

Toute activité commerciale autre que la vente de légumes et de fruits dans le souk hebdomadaire de M’rirt est interdite. Les marchés et commerces devront fermer à 17 heures, et la diffusion des matchs de football dans les cafés sera interdite dans les deux villes.

“Sanctions dissuasives”

Les autorités locales et les services sécuritaires ainsi que toutes les institutions et administrations concernées, chacun dans son domaine de compétence, sont appelés à coordonner avec les services communaux pour mettre en œuvre ces décisions à compter du dimanche 6 septembre à partir de midi.

Les autorités locales exhortent les citoyens à observer scrupuleusement les mesures de précaution et prévention annoncées et à s’engager avec responsabilité dans les efforts nationaux visant à freiner la propagation du Covid-19. Les contrevenants à ces règles seront soumis à des sanctions dissuasives, conformément à la législation en vigueur.

(MAP)

article suivant

MAE : le Maroc condamne vigoureusement la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au prophète