Drive-In Festival : un cinéma en plein air sur la corniche casablancaise

Rendez-vous du 13 au 23 août sur la corniche de la métropole pour dix jours de cinéma, musique et gastronomie en plein air, dans le respect des mesures sanitaires.

Par

Des films emblématiques, marocains et internationaux, mais aussi des courts-métrages sont au programme.

Casablanca s’apprête à accueillir la première édition du festival Drive-In, du 13 au 23 août sur la corniche d’Ain Diab. Le concept ? Un cinéma en plein air pour des spectateurs confortablement installés dans leur voiture.

Ce genre d’événement connaît un certain succès à l’international, d’autant plus à l’heure du Covid-19 qui impose une distanciation physique. Au Maroc, c’est l’activiste culturelle Siham Elfaydi qui reprend cette idée de cinéma en plein air, en y ajoutant la musique et la gastronomie. Un événement organisé par Concept Mena Group en partenariat avec Casablanca Events & Animation.

Réinventer l’événementiel

C’est qu’après l’annulation subite de la première édition du festival gastronomique deux jours avant son inauguration, l’équipe de Siham Elfaydi a dû s’adapter. L’idée d’un festival en plein air célébrant le cinéma, l’art culinaire et la musique, offrant en prime une vue sur l’océan, s’est imposée comme une évidence, tout comme le choix du lieu. “Confinée, je mourrais d’envie de prendre ma voiture et d’aller faire un tour sur la côte”, nous avoue-t-elle. Une habitude très casablancaise.

“Les cinéphiles pourront profiter des films et des différentes animations depuis leur voiture”

Siham Elfaydi

Un parking de 10.000 m2 sur le boulevard de la corniche sera aménagé pour l’événement, en mesure d’accueillir jusqu’à 200 véhicules. “Les cinéphiles pourront profiter des films et des différentes animations depuis leur voiture, tout en dégustant les préparations des meilleurs restaurateurs de la place”, explique Siham Elfaydi.

Petit sneack peek de la sélection des films proposés :

  • Marock !
  • Au Pays des merveilles
  • Fast and Furious
  • Le Roi Lion
  • Aladin
  • Jumanji

Et last but not least, la soirée d’ouverture rendra hommage à la ville hôte avec la projection du film mythique de Michael Curtiz : Casablanca.

Artivisme

Le festival sera aussi l’occasion pour les jeunes cinéastes de présenter leurs travaux au grand public. Un appel à candidatures a été lancé pour rassembler des courts-métrages qui seront diffusés en première partie. Une façon pour Siham Elfaydi de militer pour que l’industrie culturelle ait sa place dans le développement économique et social du Maroc.

“Je connais les challenges que rencontrent les jeunes cinéastes et je suis consciente de la difficulté qu’ils rencontrent pour trouver des plateformes de diffusion de leurs courts-métrages”, souligne cette passionnée de cinéma. “Les grandes salles ne programment pas de séances pour les courts-métrages. Je veux donner la possibilité à ces jeunes réalisateurs d’exprimer leur talent, de rencontrer leur public et de contribuer à leur tour au rayonnement de notre industrie cinématographique.”

Tout cela dans une ambiance festive et originale. De 11 h à 23 h 30, les animations musicales côtoieront des projections de courts-métrages et de films emblématiques, marocains et étrangers. Dans le respect des mesures sanitaires imposées, un circuit drive est prévu pour la restauration, avec une application mobile dédiée aux commandes.

article suivant

Interdiction des déplacements nocturnes entre 21h et 6h à Casablanca, Berrechid et Benslimane à partir de dimanche