Union européenne : les 27 s’accordent sur un plan de relance à 750 milliards d’euros

Fumée blanche à Bruxelles. Au terme d’un sommet marathon, les dirigeants européens sont parvenus ce 21 juillet à un accord sur le plan de relance qui doit permettre à leurs économies de rebondir face à l’épidémie de coronavirus.

Par

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, réunis à Bruxelles le 20 juillet 2020. Crédit: JOHN THYS / POOL / AFP

Il aura fallu plus de quatre jours et autant de nuits de discussions, parfois tendues, pour que les chefs d’État et de gouvernement des 27 pays de l’Union européenne s’accordent sur les modalités de ce plan massif de relance de 750 milliards d’euros. “Deal !”, a tweeté le président du Conseil européen Charles Michel à 03h31 GMT. De son côté, le président français Emmanuel Macron a salué “un jour historique pour l’Europe”.

L’accord final revoit à la baisse la part des subventions dans le plan de relance, un geste en direction des pays dits “frugaux” — Pays-Bas, Suède, Danemark, Autriche rejoints par la Finlande. Le montant de ces subventions a été fixé à 390 milliards, contre les 500 milliards prévus au départ. Une mesure défendue notamment par Berlin et Paris au nom de la solidarité européenne envers les pays comme l’Italie et l’Espagne, plus durement touchés par le virus.

article suivant

Après la décision de dissolution, l’AMPL compte interjeter appel