Modèle de développement : des recommandations, à quoi bon ?

Le 14 juillet, les cinq coordonnateurs de réflexion de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) ont présenté leurs diagnostics et recommandations. Mais comment transformer ces perspectives de développement en réalisations concrètes ? Les réponses de Chakib Benmoussa.

Par

Chakib Benmoussa, président de la CSMD. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Pendant une conférence de presse longue de 3 h 30 et riche en informations, le président de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD), Chakib Benmoussa, et cinq membres de l’instance se sont présentés devant la presse, le 14 juillet, pour dresser le bilan de leurs réalisations des six derniers mois. L’occasion également de partager leurs perspectives de développement et d’esquisser des solutions par secteur, selon les cinq axes de réflexion de la CSMD : économie, santé, éducation, gouvernance, aides sociales.

Les moyens de l’impact

Mais que contiendra le rapport final du G35 de Benmoussa ? S’agira-t-il de simples recommandations ou d’un kit de mesures prêtes à appliquer ? Interrogé par TelQuel à ce sujet, le président de la CSMD nous répond : “De nombreuses propositions d’orientations devront être accompagnées de mécanismes de mise en œuvre. Nous mettrons également à disposition des indicateurs de…

article suivant

6 août : 14 morts et 1.144 nouveaux cas en 24 heures, ​29.644 au total