Droits de douane, amnistie fiscale, paiement mobile : ce que prévoit le PLF rectificative 2020

Le Projet de Loi de Finances rectificative vient d’être dévoilé par le ministère des Finances. Le texte prévoit, entre autres, l’augmentation des droits d’importation et le report des dates limites d’amnistie fiscale.

Par

Le ministre des Finances Mohamed Benchaâboun, dans son bureau à Rabat. Crédit: TelQuel Arabi

Adopté en Conseil des ministres le 6 juillet, puis en Conseil de gouvernement le 7 juillet, le Projet de Loi de Finances (PLF) rectificative sera discuté aujourd’hui au Parlement. Le ministère des Finances vient de dévoiler l’intégralité du texte qui sera examiné par les élus de la nation pour adoption définitive. Le projet de loi se base sur les hypothèses d’un taux de croissance du PIB a -5 %, une production céréalière estimée à 30 millions de quintaux (au lieu des 70 millions de quintaux prévus par la LF 2020), ainsi qu’un déficit budgétaire prévisionnel à 7,5 %.

à lire aussi

Droits d’importation

Les droits d’importation sur les produits finis de consommation vont passer de 30 % à 40 %. Selon le ministère des Finances, cette mesure a pour objectif le renforcement de la protection de la production nationale, ainsi que la conservation des réserves de change. Ne concernant que les pays hors-ALE, cette…

article suivant

L’interdiction de circulation entre les villes, grand raté de la communication de crise ?