Le HCP bientôt englouti par l’Agence nationale de la statistique ?

Un avant-projet de loi prévoyant la création d’une Agence nationale de la statistique, qui remplacerait le Haut-Commissariat au plan (HCP), interroge sur l’indépendance réelle de ce nouvel organisme dont les membres du conseil d’administration seraient nommés par le Chef du gouvernement.

Par

“Je l’ai appris à travers la presse. Je n’ai pas été consulté à ce sujet”, affirme Ahmed Lahlimi Alami, à la tête du HCP depuis 17 ans. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Le Haut-Commissariat au plan (HCP), dirigé depuis 2003 par Ahmed Lahlimi Alami, ne sera-t-il bientôt qu’un feu de paille ? Comme l’ont révélé lundi 29 juin nos confrères de L’Économiste, un avant-projet de loi prévoyant la création d’un Conseil national de l’information statistique et d’une Agence nationale de la statistique aurait été distribué par le gouvernement à différents départements ministériels pour avis.

Le siège du HCP à Rabat.Crédit: DR
En plus du Conseil national de l’information statistique, qui devrait comprendre “des personnalités de haut niveau comme le wali de la Banque centrale” afin de définir, entre autres, “les orientations générales du régime statistique et les mesures de son développement”, une Agence nationale de la statistique serait créée en lieu et place du HCP, récupérant toutes ses prérogatives et son personnel,…

article suivant

Isolement à domicile et gestion des cas contacts : les nouvelles directives du ministère de la Santé