Le dépistage en entreprise est-il vraiment utile?

Lancée le 3 juin, la campagne de dépistage en entreprise se poursuit, mais quid de sa pertinence sanitaire sur le long terme ?

Par

Pour intégrer le corpus de patients, il ne faut présenter aucune maladie chronique et n’avoir jamais été en contact avec le virus Crédit: DR

La campagne massive de dépistage en entreprise pilotée par la CGEM, en collaboration avec l’Intérieur et la Santé, poursuit sa tournée. Pour faire face aux millions de salariés à tester pour assurer la reprise de l’activité économique, les techniques de pooling ou mutualisation des tests pourraient permettre d’absorber le volume en mélangeant les prélèvements, et d’économiser des tests. Plus de 385.000 salariés se sont inscrits sur la liste de dépistage de la CGEM, mais la question de la pertinence épidémiologique et de la fréquence du dépistage se pose. Récemment, le ministère de la Santé a arrêté un échantillon par taille d’entreprise. Annoncée sur le site de la CGEM, l’instance patronale présente la nouvelle comme suit: « Le dépistage se fera sur la base d’un échantillon calculé par une formule arrêtée par le Ministère de la Santé et qui prend en compte plusieurs paramètres, notamment la situation épidémiologique de notre pays« . Cependant, aucune information du ministère de la…

article suivant

Décès à Paris de l'artiste peintre marocain Mohamed Melehi des suites du Coronavirus