10 000 kits de dépistages 100% Marocains seront produits par MAScIR d'ici fin juin

 La Fondation MAScIR (Moroccan Foundation for advanced science, innovation and research) prévoit la fabrication de 10.000 kits de diagnostic de la Covid-19 avant la fin du mois de juin 2020, a indiqué mercredi à Rabat, la directrice générale de la Fondation, Nawal Chraibi.

Par

The Moroccan Fondation for Advanced Science, Innovation and Research conçoit un Kit de diagnostic du Covid-19 Crédit: MAP

Lors d’un point de presse dédié à la présentation du premier kit 100% marocain de diagnostic de la Covid-19, conçu par le centre de Biotechnologie médicale de la Fondation MAScIR, la directrice générale de la Fondation MAScIR a souligné que « dès le 12 mars, lorsque l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié la Covid-19 de pandémie, notre équipe de biotechnologie médicale a pris l’initiative en s’appuyant sur l’expertise cumulée ces 10 dernières années pour mettre au point le kit de diagnostic du SARS-COV 2« .

Elle a également déclaré que ce nouveau kit de diagnostic de la Covid-19 conçu en un temps record, a été « reconnu pour sa singularité de part sa composition, ses caractéristiques et sa sensibilité après qu’il ait été comparé aux kits de routine utilisés dans les laboratoires de référence au niveau national« . « Dès la validation du kit au niveau de notre laboratoire, celui-ci a fait l’objet d’essais cliniques sur un échantillon de 450 patients atteint de la Covid-19« , a précisé la responsable. A l’heure actuelle, la fondation MAScIR s’est fixée pour objectif de fabriquer  10.000 kits avant la fin mois de juin 2020, pour ensuite aller vers une production plus conséquente qui « couvrirait le besoin national en la matière »

Pour leur part, les chercheurs au centre de Biotechnologie médicale de la Fondation MAScIR et membres de l’équipe chargée de la conception du kit, les docteurs Abdeladim Moumen, Zineb Qmichou, Imane Abdellaoui Maane, Hassan Ait Benhassou, Hicham El Hadi, et Hassan Sefrioui, ont expliqué les étapes ayant conduit à l’élaboration du « kit MAScIR SARS-COV 2 ». « Ce kit qui a nécessité une durée de travail de 2 mois, est passé par trois grandes étapes, à savoir l’extraction de l’acide ribonucléique (ARN, une sorte d’ « ADN » du virus, ndlr) du virus SARS-COV 2, la transcriptase inverse (reverse transcriptase ou transcription des informations génétiques du virus, ndlr) ainsi que l’amplification de détection du virus », ont-ils expliqué, ajoutant qu’une fois mis au point, ce test a été soumis à une série de processus de validation dans des centres biologiques et virologiques de référence, au niveau national et international parmi lesquels ceux des Forces Armées Royales, de la Gendarmerie Royale ainsi que de l’Institut Pasteur de Paris.

Créée en 2007, MAScIR est une fondation marocaine qui a pour objet de promouvoir et de développer au Maroc des pôles de recherche et développement répondant aux besoins du pays en technologies avancées, notamment dans le secteur de la biologie médicale.

Avec MAP

Y.M

 

article suivant

Turquie: Sainte-Sophie transformée en mosquée mais restera ouverte aux visiteurs