Les mémoires de Youssoufi : les années de lutte (épisode 4/7)

Son enfance, ses combats, Ben Barka, Bouabid, Omar Benjelloun, Hassan II et Mohammed VI… le Premier ministre de l’Alternance revient sur des épisodes et des acteurs de l’histoire du Maroc dans un livre-événement.

Par

Le roi Mohammed V retournant de son exil.

Je n’avais pas de logement fixe à Paris. Je dormais chez des ouvriers qui travaillaient la nuit et dormaient le jour. M’hamed Yazid, alors militant du Front de libération algérien (FLN), qui deviendra plus tard ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement provisoire, et Bachir Boumaâza, un des leaders du FLN, qui occupera plusieurs postes ministériels sous Ahmed Ben Bella, m’ont proposé — qu’ils en soient remerciés — de m’installer dans une résidence de la banlieue de Paris.

Archive : article paru dans le numéro 801 de TelQuel publié le 8 mars 2018

C’était un quartier où résidaient plusieurs militants recherchés, bien dissimulés des autorités françaises. J’ai décliné l’offre en les remerciant, préférant m’exiler à Poitiers où j’ai fini mes études universitaires et obtenu ma licence en droit. (…) Après l’exil de Mohammed Ben Youssef et sa famille, le 23 août 1953, les premières cellules de résistance ont décidé…

article suivant

Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc