[#Restart, Ep. 3] Otaviano Canuto : “Le coronavirus a plongé les pays en développement en pleine tempête”

Par Otaviano Canuto

Le Covid-19 a précipité l’économie mondiale dans un Grand Confinement, pour reprendre l’expression du FMI. En peu de temps, les pays ont été touchés les uns après les autres par la pandémie, chacun d’entre eux étant confronté à un triple choc : épidémiologique, économique et financier. Les explications de Otaviano Canuto, Senior Fellow au Policy Center for the New South, ex-vice-président de Banque mondiale et ex-directeur exécutif au FMI.

En plus de devoir faire face à la propagation du coronavirus, les pays émergents et en développement se sont trouvés à devoir manager des chocs supplémentaires provenant de l’étranger. On peut dire qu’une véritable tempête s’est abattue sur eux. La crise du coronavirus est avant tout une question de santé publique, qui exige des politiques de confinement qui entraînent inévitablement des chocs pour l’activité économique. L’une des principales raisons du confinement est l’idée largement répandue selon laquelle, compte tenu de la dynamique de l’infection et du nombre correspondant de personnes ayant besoin de soins cliniques, les capacités locales risquent d’être submergées, avec un…

article suivant

En attente d’une réponse d’Amzazi, quelle solution pour les examens ?