Maroc Telecom apporte 1,5 milliard de dirhams au fonds contre le coronavirus

Maroc Telecom s’engage à contribuer au fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie de coronavirus à hauteur de 1,5 milliard de dirhams, a annoncé, ce 20 avril, l’opérateur télécom dans un communiqué.

Par

Abdeslam Ahizoune Crédit: Rachid Tniouni
Abdeslam Ahizoune. Crédit : Rachid Tniouni

Dans le cadre de la mobilisation générale et à l’instar des grands groupes du pays, Maroc Telecom s’est engagé à contribuer au fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie de coronavirus à hauteur de 1,5 milliard de dirhams”, a révélé le groupe ce lundi 20 avril.

Tout en aménageant les conditions de travail et de sécurité sanitaire pour ses collaborateurs, Maroc Telecom a affirmé assurer “une continuité de son activité dans de bonnes conditions, aussi bien en termes de réponses aux sollicitations de ses capacités réseaux qu’au niveau de ses centres d’appels et de ses agences”, soulignant que dans les filiales, des “mesures de continuité de service et de protection ont été mises en place en collaboration avec les autorités respectives, et conformément aux mesures adoptées au niveau de chaque pays”.

Dans son communiqué, le groupe souligne que toutes les mesures sont prises afin de minimiser l’impact de cette crise sur ses activités.

Chiffre d’affaires en hausse

Dans une seconde annonce, le groupe Maroc Telecom fait le point sur son chiffre d’affaires. D’après un communiqué, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 9,309 milliards de dirhams à fin mars 2020, en hausse de 4 % (+2 % à base comparable) par rapport à la même période en 2019. Cette performance s’explique par la croissance combinée du chiffre d’affaires du groupe à l’international et celui des activités au Maroc (+0,3 %).

En effet, les activités du groupe à l’international ont enregistré un chiffre d’affaires de 4,207 milliards de dirhams, en hausse de 6,9 % (+2,1 % à base comparable), du fait de la croissance importante de la data et des services Mobile Money. Au Maroc, le chiffre d’affaires du groupe a atteint 5,4 milliards de dirhams, en amélioration de 0,3 % par rapport à fin mars 2019.

Abdeslam Ahizoune, le président du directoire, explique que “les résultats de ce premier trimestre sont portés par l’essor de la base clients et des revenus data dans l’ensemble des pays de présence du groupe”.

“Dans le contexte actuel de crise sanitaire et de confinement, le groupe reste totalement mobilisé pour la protection de ses salariés et de ses clients. Le groupe a su assurer la disponibilité et la continuité de ses services dans des conditions exceptionnelles imposées par la pandémie. Il a ainsi mobilisé rapidement des ressources technologiques pour augmenter les capacités des réseaux afin de faire face à l’augmentation des usages data”, a-t-il poursuivi.

Une lourde sanction en 2019

Au volet des faits ayant marqué le premier trimestre 2020, le communiqué rappelle la décision du Comité de gestion de l’ANRT du 17 janvier 2020, relative aux pratiques anticoncurrentielles sur le marché du fixe et des accès à Internet fixe à haut débit et notifiés à Maroc Telecom le 27 janvier 2020.

à lire aussi

Cette décision exécutoire porte sur une sanction pécuniaire de 3,3 milliards de dirhams et des injonctions relatives aux conditions techniques et tarifaires du dégroupage. Le montant de la sanction a été provisionné en 2019 et payé en totalité au premier trimestre 2020”, souligne le groupe.

Par ailleurs, Wana Corporate a retiré la plainte déposée auprès du Tribunal de commerce de Rabat pour dénonciation d’une concurrence déloyale. Le tribunal a acté ce retrait par jugement rendu le 24 février 2020”, précise le communiqué.

(avec MAP)

article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement