Que pensent les lycéens du “Maroc de demain” ?

La CSMD a annoncé vouloir associer les lycéens à la réflexion sur le nouveau modèle de développement. Dans une dissertation à rendre avant le 12 avril, les élèves de tronc commun sont donc invités à présenter leur vision du “Maroc de demain”. Comment envisagent-ils cet exercice ?

Par

Dernier jour de cours pour certains collèges et lycées. Toutes les écoles, de la crèche à l’université, seront fermées à partir du lundi 16 mars, et ce “jusqu’à nouvel ordre”. Yassine Toumi/TelQuel Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

C’est pendant sa pause de 15 minutes que Malak, du lycée Jeanne d’Arc de Casablanca, répond à nos questions. Comme tous les élèves du royaume, depuis que le ministère de l’Éducation nationale a décidé de suspendre les cours en présentiel dès le 16 mars, c’est en visioconférence qu’elle assiste aux cours dispensés par ses professeurs. “Pour être sincère, je ne connais pas vraiment cette commission”, confie la jeune fille. Idem pour Lamiae, élève dans le même lycée, et Nadine et Abderrahim, inscrits au lycée Moulay Youssef de Rabat. La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) a lancé le 2 avril dernier, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, une consultation auprès des lycéens sur le thème “Le Maroc de demain”.

article suivant

Production céréalière: 20% de l'objectif 2020 atteint avec 5,7 millions de quintaux