Covid-19 : un groupe de promoteurs immobiliers a mis en place un dispositif d’urgence

Face à la gravité de la crise sanitaire actuellement traversée par notre pays et en réponse à l’initiative lancée par Sa Majesté le roi Mohammed VI, un groupe de promoteurs immobiliers* basé dans la région du Grand Casablanca a mis en place un dispositif d’urgence.

Ce contenu est une communication d’entreprise. Il n’a pas été rédigé par les journalistes de TelQuel

Convaincus que la protection de la santé des citoyens est l’affaire de tous, ces promoteurs, pour entraver la propagation du virus, ont suivi l’appel de confinement adressé par le gouvernement et de ce fait, les chantiers en cours se sont vidés de leurs ouvriers.

La suite logique est que la grosse majorité des chantiers se sont retrouvés à l’arrêt. D’autres ont connu une baisse drastique dans la cadence tout en veillant au respect des mesures sanitaires obligatoires. En dépit d’une activité sinistrée par la pandémie, ils s’engagent à garantir la sécurité de l’emploi de leurs employés pendant la pandémie et au-delà. Ils ne procéderont donc à aucun licenciement et continueront à verser tous les salaires.

Conscients que cette pandémie aggrave la situation des plus démunis, ils ont mis en place un dispositif pour contribuer à subvenir aux besoins de première nécessité de plusieurs familles. Le samedi 4 avril, près de 20.000 paniers ont été distribués dans les préfectures de Nouaceur et de Hay Hassani sous le contrôle des autorités locales.

Soucieux de mobiliser le plus largement possible, ils appellent solennellement tous les promoteurs immobiliers à participer à ce grand élan de solidarité nationale.

Ci-dessous les promoteurs immobiliers qui ont déjà participé :

*Al Akaria Développement, A.Lazrak Immobilier, Alidari Prestige, Anfa Realties, Anouar Développement, Asma Invest, Chaabane Immobilier, Costa Invest, Groupe Ouchtar Immobilier, Groupe Walili Immobilier, Kettani Immobilier, KLK Khayatey Living, Legacy Capital, Les Villas d’Anfa, Omnidior, Oree Du Parc, TGCC Immobilier.

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste