Pourquoi Omar Balafrej a voté contre le dépassement des seuils de financement extérieur

Le projet de décret-loi n° 2.20.320 relatif au dépassement du plafond des emprunts extérieurs a été adopté ce 7 avril par la commission des Finances, de la planification et du développement économique à la première Chambre. Seul le député Omar Balafrej de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) a voté contre. Il nous explique pourquoi.

Par

Omar Balafrej, député de la Fédération de la gauche démocratique (FGD). Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Le projet de décret-loi n° 2.20.320 relatif au dépassement du plafond des emprunts extérieurs a été adopté ce mardi 7 avril par la commission des Finances à la Chambre des représentants. Omar Balafrej de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) était le seul à voter contre. Présenté par le ministre de l’Économie, des Finances et de la réforme de l’administration Mohammed Benchaâboun, ce texte vise à autoriser le gouvernement à dépasser le plafond des financements extérieurs fixé en vertu de l’article 43 de la loi de finances 70-19 pour l’année budgétaire 2020, et qui est de 31 milliards de dirhams pour cet exercice budgétaire.

à lire aussi

À sa sortie d’une session de vote qu’il juge “chaotique”, le député Omar Balafrej nous explique les raisons de son rejet…
article suivant

La filiale casablancaise des cinémas Pathé Gaumont se restructure et augmente son capital