Le confinement aura-t-il raison des épreuves du bac ?

Le ministère de l’Éducation nationale n’a toujours pas tranché la question de l’annulation des épreuves du baccalauréat, tandis que la pandémie de coronavirus ne cesse d’évoluer.

Par

Sale de classe salle de cours
L'évolution de la pandémie dans le pays sera déterminante. Crédit: Fred Dufour/AFP

Les épreuves du baccalauréat vont-elles être annulées à cause de l’évolution de la pandémie du coronavirus ? Le ministère de l’Éducation nationale tâtonne alors qu’ailleurs, la question a déjà été tranchée. Dès le 3 avril, l’Exécutif français a décidé que les candidats au baccalauréat ne passeraient aucune des épreuves écrites et orales. L’évaluation des bacheliers reposera uniquement sur le contrôle continu. “C’est la solution la plus simple, la plus sûre et la plus juste”, a tranché le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer.

Annulation ou maintien ?

Au Maroc, la situation est toujours en gestation dans le département de Saaid Amzazi. “Aucune décision n’a été prise pour le moment, car le maintien ou l’annulation du bac dépend de plusieurs paramètres. La durée du confinement, par exemple, sera capitale et aura une répercussion sur la programmation scolaire et notamment les examens. Donc un confinement levé le 20 avril n’aura pas le même effet qu’un confinement maintenu à une…

article suivant

Le roi Mohammed VI rend hommage à Abderrahmane Youssoufi