Produits alimentaires : 768 infractions relevées en matière de prix et de qualité en mars

Le département des Affaires générales du ministère de l’Économie et des Finances a fait part de centaines d’infractions sur les prix de vente de produits alimentaires lors de ce mois de mars. 43,6 tonnes de marchandises ont en outre été saisies et détruites.

Par

E-commerce, digitalisation des paiements, hygiène... la consommation des Marocains. Crédit: DR

Les interventions des commissions mixtes provinciales et locales de contrôle, menées durant la période allant du 1er au 29 mars 2020, ont conduit à la constatation de 768 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires.

Ces interventions ont concerné 30.000 points de vente en gros et au détail ainsi que des entrepôts de stockage, indique le département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de la commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité.

49 produits fichés pour hausse de prix “illicites”

Les infractions sont ventilées en 519 pour défaut d’affichage des prix, 146 pour non-présentation de factures, 41 pour non-respect des normes de qualité et d’hygiène, 49 pour hausses illicites de prix réglementés, 3 relatives au stockage clandestin, en plus de 10 infractions diverses, précise la même source, ajoutant que les mesures réglementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants.

Pour ce qui est de la qualité des marchandises et produits stockés ou présentés à la vente, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction d’environ 43,6 tonnes de marchandises impropres à la consommation, fait savoir le communiqué.

(MAP)

article suivant

La wilaya de Casablanca appelle les entreprises du secteur privé à privilégier le télétravail